°° In Rock They Trust °° #KURSED

© ODyL

© ODyL

KURSED est un groupe de rock indé qui a sorti un peu avant la fête de la musique le titre APPLE et l’ EP du même nom il y a quelques jours.

On compte quatre membres qui sont Hugo (guitare/chant), Romain (batterie), Thomas (basse) et Ari (guitare). Le groupe existe depuis 2003.

KURSED passe sur Canal+ en 2009 et s’en suit un premier album LIKE A COFFEE en 2010, puis MIAOW en 2012.

On a envoyé la stagiaire à la rencontre des jeunes rockeurs le jour de la promo d’ APPLE à l’ International.

Ginette : Salut les gars ! Alors, pour cette première question, on va directement parler du nom du groupe. « KURSED » pour « CURSED » orthographié à votre convenance. Pour ceux qui ne parlent pas anglais, ça veut dire « MAUDIT », j’imagine qu’on ne croit pas au Karma dans votre groupe ?

Kursed : Justement, c’est une question qu’on s’est pas mal posée parce qu’il nous est arrivé quelques couilles… En plus notre label s’appelle « Le Petit Chat Noir Records ». Peut-être qu’on joue avec le feu. On n’sait pas. Après c’est vieux, on a trouvé le nom du groupe avant même de savoir jouer de la musique.

Ginette : Depuis 2003 y’a eu du changement dans le groupe ?

Kursed : En 2003 on était trois. Ari nous a rejoint en 2012/13 et Romain y’a à peu près deux ans aussi.

Ginette :APPLE c’est l’EP 4 titres tout frais tout beau. Un premier clip issu de cet EP est sorti, il a été réalisé par Ange Della Maggiore. Avant celui-ci, il y a eu un autre clip, TSA TSA TSU et il avait fait pas mal parlé de lui, les gens semblaient assez étonnés, j’ai lu que ça avait suscité des réactions.

Kursed : Chez certaines personnes en effet, ça a pu être pris pour de la provocation alors que le but était simplement d’illustrer mes propos de façon décalée. Être choqué de ça quand on se tape des clips de hip hop un peu crades, les choqués sont de petites natures.

Ginette : C’est marrant que ça ait pu faire réagir car y’a un superbe clip de Jackson ans His Computer Band réalisé par So Me où on voit une mise en scène de nyotaimori, un ancien art culinaire japonais qui consiste à manger des sushis sur le corps de geishas nues –en gros des meufs à poil servent de plateau repas – et y’a pas eu de foin là-dessus.

Kursed : Je pense que ça a plus marqué les esprits que choqué. On m’en parle souvent, jamais de façon agressive. Il ne nous a carrément pas desservis.

Ginette : Dans APPLE tu dis « All the girls are lesbians cause all the boys are comedians ». Je t’écoute.

Kursed : Phrase très naïve au premier abord. L’origine vient d’une discussion que j’ai eue avec une pote alors qu’on était complètement bourré, et elle me disait que toutes les filles étaient un peu lesbiennes. Elle disait qu’à la question « Aimeriez-vous avoir une relation sexuelle avec une personne du même sexe » les femmes répondraient plus largement oui que les mecs. Ça c’est l’origine de la phrase qui n’a absolument rien à voir avec la chanson. En fait quand j’ai écrit cette chanson j’ai cette phrase qui m’est revenue de loin. Je pense que ce qu’il faut retenir c’est plutôt que la chanson est anti-sexiste. Je ne me sens pas hyper engagé au sens militant, je crois juste qu’il y a de fait une égalité homme-femme, ça me semble normal c’est tout.

Ginette : Justement, dans le clip TSA TSA TSU c’est la meuf qui prend le pouvoir, le mec est le dindon de la farce au final, dans APPLE on a la même chose : un gars manipule des femmes-marionnettes qui parviennent à s’extraire et finissent dans les bras l’une de l’autre de manière très sensuelle.

Kursed : C’est parfait, l’idée est bien passée. C’est exactement ça : elles se rebellent, coupent les cordes, le mec se retrouve seul comme une merde.

Ginette : Tu chantes exclusivement des textes que tu écris ?

Kursed : Oui. Pour la musique c’est différent on travaille plus ensemble mais les textes oui.

Ginette : FLASH-BACK : En 2009 vous vous retrouvez sur Canal+ dans l’Album de la semaine. LIKE A COFFEE c’est après?

Kursed : Tout à fait : à l’époque on avait une démo enregistrée à l’arrache dans un garage et on a joué une chanson de cette démo, pas une chanson de LIKE A COFFEE. C’était une vieille chanson très grunge. On avait gagné un concours pour les jeunes musiciens de moins de 18 ans et c’est comme ça qu’on est passé sur Canal+.

Ginette : Passer sur Canal+ quand on est un jeune chanteur de 17 ans, ça fait quoi ?

Kursed : Le jour J on se chie dessus. Tu sais c’était l’époque MySpace, il avait des groupes à foison. Il y a eu des jalousies, on était dans un milieu très indé, underground et dans l’esprit la télé c’est juste le truc à ne pas faire, c’est mal vu ce qui est dommage. Après les râleurs eux-mêmes n’auraient peut-être pas refusé cette opportunité. Sur cette expérience on a pris ce qu’il y avait à prendre mais sans s’exciter trop non plus. Je veux dire par là qu’on ne s’est pas dit « C’est bon y’a Canal on va cartonner ! ». Et heureusement qu’on l’a pris comme ça parce que justement, ça n’a pas eu lieu.

Ginette : Aujourd’hui vous bossez avec une boîte de production qui s’appelle 25H43 et qui a la particularité d’être menée par une rockeuse justement,  ODyL. La rencontre a eu lieu à quel moment ?

Kursed : On a fait une soirée au Rockstore de Montpellier, où elle est installée depuis plus d’un an. Elle est venue nous voir, la discussion s’est faite. On avait besoin de ça car même si on pense que ce que l’on propose est bien, on passait beaucoup de temps à chercher des dates, et si on sait faire de la musique, on ne sait pas faire de promo, on n’est pas pro en ça donc ça fait du bien. De plus, ça permet de se consacrer à la musique, et ça, c’est très important. ODyL nous manage super bien, on a une bonne promo, elle nous trouve des subventions, des financements. Les conditions de l’enregistrement de notre album étaient de vraies bonnes conditions. Cette rencontre et ce partenariat depuis mars a fait évoluer les choses dans une voie qui nous convient. Nous sommes contents.

Ginette : L’album est enregistré ?

Kursed : J’ai fini les voix il y a deux semaines.

Ginette : Quelles thématiques sont abordées ? Vous racontez quoi ?

Kursed : On parle de Dieu. Je ne suis pas forcément croyant mais la Bible m’intéresse. C’est la belle première fiction de l’Humanité. Ensuite ça parle d’expériences humaines : des histoires de jeunes amoureux, des expériences avec la drogue. Au début je voulais l’appeler « Dieu est sourd » donc « God is deaf » mais j’me suis dit que trop de gens comprendraient « Dieu est mort » (ndlr : « Go dis death ») donc j’ai laissé tomber. Finalement ça s’appellera « Misophone ». La misophonie c’est la haine des sons, j’ai trouvé ça sympa, c’est paradoxal d’appeler un album de musique de cette manière.

 Ginette : C’est bien que tu me parles de tes titres en anglais parce que depuis un an que je rencontre des groupes, le choix du français ou de l’anglais est toujours très important. J’ai constaté que souvent, ceux qui chantent en français regrettent que l’anglais soit plus souvent choisi, en particulier pour le rock. On parle de ça ?

Kursed : Je ris là. Chacun fait ce qu’il veut. Sois libre ! Fais ce qu’il te plaît ! La liberté c’est la base de l’art merde ! Fais ce que tu veux ! Tu dois être libre de t’engager, libre de dire des conneries, libre de faire de la poésie. Si tu penses en disant « IL FAUT » alors que tu parles d’art, de musique, de création et bien tu es juste un gros connard.

Ginette: Je trouve que c’est une très belle conclusion. Merci!

Vous pouvez retrouver toutes les infos concernant KURSED  » ICI« .

Publicités

Une réflexion au sujet de « °° In Rock They Trust °° #KURSED »

  1. Ping : Meuf Powa #EmilieMénard | Ginette Le Mag

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s